Axe 1 : Initiatives et recomposition des territoires ruraux
Responsable : E. Bordessoule

Les espaces ruraux dits « fragiles » ou « isolés » sont, à l’échelle française, aujourd’hui, souvent touchés par un solde migratoire positif. Les résultats des recensements témoignent d’une amplification des tendances décelées dès les années 1990.

Si les causes de ces mouvements ont été bien analysées, il convient de s’interroger sur la prolongation de ces tendances et de leurs effets sur les campagnes qualifiées de « profondes ». Ce mouvement aura-t-il des conséquences sur l’organisation de l’espace (à l’échelle des villages et des bourgs) ? Ne risque-t-il pas de se heurter à des freins (logement, coût de l’énergie) ? Le solde migratoire est certes positif, mais, si on s’installe facilement à la campagne, on n’hésite pas non plus à la quitter. Quels sont les effets de cette mobilité et de cette turbulence sociale ? Quelles sont aussi, à terme, les conséquences de l’arrivée d’étrangers – au sens juridique du terme – de plus en plus nombreux dans certaines contrées ?

Les problématiques de recherche se déclinent en 3 thèmes :

  • 1 - Une géographie de l’innovation dans les espaces ruraux sensibles
  • 2 - Nouvelles dynamiques et recomposition territoriale
  • 3 - Anciens et nouveaux territoires de l’agriculture