MILISOC
Migrations et liens sociaux : vers des innovations territoriales ?

MILISOC

Programme MSH 2015-2016

Coordination scientifique : Khaled Zouari (ComSol) et Mauricette Fournier (CERAMAC)

A travers une approche interdisciplinaire s’inscrivant principalement dans les domaines de la sociologie, de la géographie et des sciences de la communication, ce projet de recherche a pour objectif de renforcer le dialogue interdisciplinaire et de proposer de nouvelles méthodologies de travail autour de questionnements récurrents en sciences humaines et sociales à savoir : le lien social, la mobilité et les territorialités. Son ambition est également de prolonger les débats actuels autour des mécanismes de création de liens sociaux par des individus qui, pour des raisons, économiques ou sociales, migrent et habitent différents espaces qu’ils territorialisent.

Cette réflexion contribuera à la construction d’un socle théorique et empirique commun aux différents champs impliqués dans le projet selon les problématiques suivantes : l’individu mobile et ses relations avec les territoires, les mécanismes de création et de maintien des liens sociaux, l’analyse des pratiques de communication de l’individu mobile et le rôle de la communication instaurée pour le maintien de ces liens sociaux, les effets de l’attachement au territoire. Dans ce cadre, nous nous intéresserons tout particulièrement, en nous appuyant sur des études de cas, représentatives de la diversité des migrations (migrations d’agréments, migrations économiques, nationales et internationales...), aux formes d’innovation sociales et territoriales. Ces dernières conjuguent représentations, altérités, mobilités et territorialités pour espérer fonder de nouvelles formes d’intégration locale et de vivre ensemble.

Manifestations scientifiques

  • 2015, « Mobilités, Territoires, Liens Sociaux », Séminaire de recherche du Programme MSH MILISOC, Jeudi 3 décembre 2015, Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand.
  • 2016, « Migration : réseaux d’acteurs et accueil de nouvelles populations », session proposée par H. Stecq (Université du Québec à Chicoutimi), M. Fournier (CERAMAC) et F. Cognard (Geolab), acceptée pour le 53e colloque de l’ASRDLF, Université du Québec en Outaouais (Gatineau, Québec), du 7 au 9 juillet 2016.