Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Contact
  • Plan du site

Soutenance de thèse

Soutenance de thèse

Soutenance de thèse de Aurore MIRLOUP-BONNIOT

Imaginaire des lieux et attractivité des territoires. Une entrée par le tourisme littéraire. Maisons d’écrivain, routes et sentiers littéraires

Vendredi 7 octobre 2016 – 14 h – Maison des Sciences de l’Homme – Amphi 220 – 4 rue Ledru– 63000 Clermont-Ferrand

Comment l’imaginaire des lieux issu de la littérature contribue-t-il à valoriser un territoire ? À l’heure où des territoires ruraux, soucieux de renforcer leur attractivité, mènent des actions visant à renouveler leur image, la littérature patrimonialisée peut être considérée comme une ressource : maisons d’écrivains, routes ou sentiers littéraires contribuent ainsi à l’inscription territoriale d’une littérature et de ses imaginaires. Cette thèse s’intéresse à l’invention de tels lieux, à leur animation et à leur intégration territoriale. Elle traite aussi de leur réception et de leur appropriation par les habitants et les touristes. Une analyse statistique des maisons d’écrivain en France dresse une typologie qui souligne les spécificités structurelles, spatiales et organisationnelles de ces lieux polymorphes. En complément, des études de cas renseignent sur la singularité de la relation entre l’auteur et le lieu, et sur la dynamique de la maison en tant que projet de territoire multi-acteurs. Deux méthodes sont mises en œuvre afin de saisir les représentations des visiteurs : une enquête par questionnaire, prolongée par l’analyse d’une voie plus créative et sensible d’expression, les livres d’or. L’analyse des questionnaires souligne la diversité des motifs de visite, non exclusivement littéraires. L’étude des livres d’or met en évidence la dimension immersive d’une expérience où les émotions vont à la rencontre des souvenirs et des imaginaires. Une typologie multiscalaire de parcours littéraires est ensuite réalisée, enrichie par des études de cas. Du Berry à la Provence, des Cévennes au Québec en passant par le Livradois, des parcours littéraires proposent de découvrir une région en compagnie d’un écrivain et de personnages imaginaires. Transcendant l’habituelle démarcation entre le réel et la fiction, ils redéfinissent ainsi la notion d’authenticité. L’ensemble des éléments analysés dans la thèse concourt à qualifier une forme de tourisme combinant connaissance, imaginaire et expérience des lieux, dressant les contours d’une nouvelle pratique touristique de l’espace : celle d’un tourisme littéraire tourné sur l’itinérance et la créativité.

A télécharger